Japon

Le Vent se lève – lyrique clarinette

the-wind-risesIl ne vous aura pas échappé ; le dernier film (il l’a juré) du Maître Miyazaki, légende intersidérale de l’animation para-Disney, dieu japonais de la poésie aux yeux du monde, qui nous a gratifiés, en plusieurs décennies, d’une quinzaine de films majoritairement superbes, et dignes de rentrer dans la postérité cinématographique au même titre que les vieux classiques de son homologue ricain Walt.

Le Vent se lève est donc l’ultime oeuvre de ce grand monsieur, et si on l’a connu plus fou, plus inspiré et moins larmoyant, la bande originale du film, elle, est à la hauteur des précédentes.

Au même titre qu’on ne présente plus Miyazaki, on n’aurait l’outrecuidance de vous parler du passé de Joe Hisaishi, sorte de Danny Elfman nippon, qui étoffe chaque film, d’animation ou non, sur lequel il se penche de mélodies virevoltantes.

ku-xlarge

La dernière en date ? Le thème aérien du Vent se lève, donc, qui n’est pas sans rappeler celui du Château dans le Ciel, de 28 ans son aîné. La différence ? Un air interprété par une panoplie éclectique d’instruments différents au cours du film, dont la clarinette, comme ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *